Accueil du site www.hst.fr

Evaluation de l'exposition des salariés lors de la mise en oeuvre de résines époxydiques

Note documentaire • ND 2332


JARGOT D., HECHT C.

Cet article présente les résultats d'une étude menée par l'INRS, entre 2005 et 2007, à la suite des sollicitations de plusieurs entreprises désirant évaluer et caractériser les expositions professionnelles aux résines époxydiques. Des prélèvements atmosphériques et surfaciques des monomères de la résine (DGEBA et/ou DGEBF), d'amines, d'anhydrides d'acides, d'éthers glycidyliques ont été effectués en entreprises.
L'exposition par voie inhalatoire au monomère de la résine est toujours très faible, voire non détectable, même lors d'une mise en oeuvre à chaud. L'exposition, quand elle existe, est due à la présence dans l'air des agents durcisseurs ou au contact cutané avec le monomère de la résine. L'étude effectuée constitue une approche vers une meilleure connaissance des expositions aux époxydes et propose des mesures préventives à mettre en oeuvre. Le suivi des salariés peut se faire dans le cadre du tableau n°51 des maladies professionnelles dont la révision permet désormais de prendre en compte les durcisseurs et de reconnaître les maladies respiratoires allergiques lors de la préparation et l'emploi des résines époxydiques.
Le fichier PDF figurant sur le site contient, outre le document en texte intégral, une annexe disponible uniquement sur le web.

Assessment of employee exposure when using epoxy resins
This paper presents the results of a study conducted by INRS between 2005 and 2007, at the request of several companies needing to assess and characterise occupational exposure to epoxy resins. Atmospheric and surface samples of resin monomers (DGEBA and/or DGEBF), amines, acid anhydrides and glycidylic ethers were taken at companies. The airborne resin monomer concentrations were generally very low or undetectable, even when hot resin was used. In cases of exposure, this was due to hardening agents in the air or skin contact with the resin monomer. The conducted study is representative of an approach towards greater knowledge of epoxy exposures and it includes suggested preventive measures to be implemented. Employee surveillance can be undertaken within the framework of Table 5 of Occupational Diseases, whose revision now allows consideration of hardeners and recognition of allergic respiratory diseases contracted when preparing and using epoxy resins.


Accès au document intégral, au format PDF

 Téléchargez le texte intégral de ce document

Format PDF - 823 ko

Référence INRS :
ND 2332

Année de publication :
2010

Pagination :
12 pages

Ce document n'est pas diffusé sous forme papier

Extrait du site www.hst.fr